27/08/2008

Daerden

"Johnnie Walker" Daerden revient a la charge avec sa vignette autoroutière

 

Vignetteautoroutière

 

....Devrait plutot s'inquieter du sort de la brasserie de Jupille,qui ne va pas des mieux.... il risquerait d'avoir soif... et accessoirement des :

Trous dans les routes

Autoroutes non entretenues

Signalisation défaillante

Eclairage en panne

Trottoirs en piteux état

Travaux a rallonges qui n'en finissent pas

Arnaque de l'auto sécurité

Remèdes aux bouchons quotidiens

 

J'en passe et des meilleurs...

14:45 Écrit par ras le bol dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

faut pas trop lui demander quand même trop bosser donne soif et il risque de nous vider nos cuve hein !

Écrit par : jojo | 27/08/2008

Je suis motocycliste de longue date, j'ai fais ma carrière à moto donc, quand j'en parle, je sais de quoi il s'agit. Si le manque d'entretien des routes et des autoroutes rend déjà celles-ci fortement dangereuses par endroit pour les véhicules à quatre roues, que dire de cet état de chose pour les motocyclistes risquant tous les jours leur vie en cause de mauvais entretien de la voirie locale, provinciale ou nationale. De plus en plus de gens utilisent aujourd'hui la moto comme moyen de transport pour le loisir ou le trajet nécessaire à, l'exécution de leur profession. Rouler à moto , c'est faire preuve de civisme; le motard consomme moins et polue moins, il prend moins de place sur la chaussée et au stationnement en ville, il constitue actuellement une solution directe aux problèmes d'engorgement des villes pour les travailleurs journaliers, alors messieurs les décideurs, un petit effort, offrez leur des route en meilleurs état, voire des conditions fiscales plus favorables, je sais que pour vous, il vaut mieux quatre voitures avec un chauffeur seul à bord qui consommeront quatre fois plus qu'un motocycliste et rapporterons quatre fois plus en tva et accises, mais les villes arrivent à saturation et la moto est une solution immédiate.

Écrit par : Bolain Michel | 12/10/2008

Les commentaires sont fermés.